Bannière au nom de l'entreprise Vivarais Énergies à Aubenas en Ardèche
Le chauffage solaire
Fonctionnement d'un chauffage solairesource: plaquette région Franche-Comté

Dans un chauffage solaire on retrouve trois principales composantes :
- Des capteurs solaires thermiques (généralement des capteurs plans vitrés et noirs) de préférence orientés plein sud.
- Un plancher chauffant.
- Un ballon de stockage dont la taille variera si l'on mise plutôt sur l'inertie du plancher chauffant ou si l'on tend vers stockage intersaisonnier de chaleur. Ce ballon reçoit généralement un appoint d'une autre source de chaleur.

En moyenne le chauffage solaire couvre 40% des besoins de chaleur. Dans des projets originaux, on peut aller bien au delà. Ces panneaux peuvent aussi couvrir un partie des besoins en eau chaude sanitaire(ECS).
Attention, le chauffage solaire est réservé aux habitats bien isolés (avec plancher chauffant). La plupart du temps, greffer des panneaux solaires sur un système central à radiateurs classiques, n'est pas rentable.

Plus de détails sur :
Les chaudières à bois granulés ou bois déchiqueté
Fonctionnement d'une chaudiere a granulessource: plaquette région Franche-Comté/AJENA
Le schèma de principe pour le bois granulés ou déchiqueté est quasiment le même, on retrouve trois composants :
- Une chaudière automatique brûlant du bois sous forme de granulés ou de bois déchiqueté (ou plaquette), amenés par une vis sans fin depuis...
- Un silo dont la taille varira suivant le combustible, la place disponible et le nombre de livraison.
- Un système central à radiateurs hautes/basse températures ou plancher chauffant.

Le bois déchiqueté est l'un des combustibles le moins cher. Il est donc très intéressant. Mais les chaudières à plaquettes les plus répandues ont de fortes puissances et sont plus onéreuses que les chaudières à granulés de bois. On priviligera donc les chaudières à plaquettes pour des corps de fermes, les grands habitats, les habitats collectifs, les habitats à grosses déperditions thermiques où l'isolation n'est pas envisagée.

Les chaudières à bois granulés ou à plaquettes offrent les mêmes avantages que le chauffage au fioul : automatisme, programmation et souplesse de puissance. L'adaptation à un chauffage classique existant est souvent facile moyenant la place pour un silo qui peut être extérieure (comme un cuve à propane).

Le bois est une ressource locale, renouvelable (inclus dans le cycle du carbone), développant des emplois non-délocalisables.

Plus de détails sur : En ce qui concerne la pollution dû au chauffage au bois :
Les chaudières à bûches
Fonctionnement d'une chaudiere a buchessource: AJENA

Les chaudières à bûches sont plus connues et désormais très performantes. Elles sont moins onéreuses que les chaudières automatiques au bois granulé ou déchiqueté et utilisent un combustible bon marché. Ces chaudières s’adaptent à tout système central. Nous les associons à un gros ballon d’hydroaccumulation qui permet de réguler les à-coups de chaleurs, de stocker la chaleur et de permettre un fonctionnement à plein régime pour éviter les combustions incomplètes.

Le bois est une ressource locale, renouvelable (inclus dans le cycle du carbone), développant des emplois non-délocalisables.

Plus de détails sur : En ce qui concerne la pollution dû au chauffage au bois  :
 
La Géothermie
Fonctionnement d'une PAC geothermiquesource: ADEME

La géothermie une source d'énergie renouvelable.

A quelques dizaines de centimètres de profondeur, le sol se trouve à une température assez stable comprise généralement entre 5°C et 18°C. Pour utiliser cette "chaleur géothermique basse température", il est nécessaire de faire appel à une pompe à chaleur géothermique. C´est un appareil qui prélève de la chaleur dans le sol, grâce à un réseau de tubes enterrés dans lesquels circule de l'eau glycolée. Les capteurs extérieurs peuvent être des tubes horizontaux enterrés, des sondes verticales ou captage d’eau de nappe phréatique (puit). Cette chaleur est transférée par la pompe à chaleur à une température permettant d'assurer le chauffage de la maison par plancher chauffant (de 30 à 45°) ou par radiateurs (de 45 à 65°). Le système assure le confort de l'habitat.

 

Plus de détails sur :
L'Aérothermie
Pompe a chaleur aerothermique

L'air extérieur est disponible en quantité illimitée, il contient de l'énergie thermique que nous pouvons prélever à l'aide d'une pompe à chaleur air-extérieur/eau. Pour ce faire, il suffit de faire circuler l'air sur une batterie froide avec un ventilateur à vitesse variable ultra silencieux.La chaleur prélevée sur la batterie froide est gratuite et est remontée en température afin d'assurer le chauffage de la maison par plancher chauffant  (de 30 à 45°) ou par radiateurs (de 45 à 65°).Le système assure le confort de l'habitat.

La pompe à chaleur air/eau aura un coefficient de performance (COP) variable en fonction du niveau de la température extérieure et du niveau de la température d’eau en sortie machine. Il est évident qu´une région très froide se prête moins à l'installation d'une aérothermie, mais c'est surtout la fréquence des températures basses sur la période de chauffage qu'il est important de connaître. Pour adapter une PAC aérothermique sur une installation existante le choix du type de pompe sera fait après :
-une étude thermique du bâtiment
-une étude de puissance des émetteurs installés (plancher chauffant ou radiateur)
-une étude hydraulique de l'installation.

La ventilation double flux
Fonctionnement de la ventilation double flux Source ADEME

Il y a deux réseaux de tuyaux dans lesquels circule de l’air : un réseau d’air rentrant et un réseau d’air sortant. Entre les deux, il y a un  échangeur qui permet de préchauffer l’air rentrant grâce à la chaleur de l’air sortant. Ce n’est pas un système de chauffage. Sauf dans les maisons passives. Sinon il faut regarder cette source de chaleur comme un appoint. Réservé à des habitats bien isolés et étanches à l’air.

Plus de détails sur :
Le puits provencal / puits canadien
Fonctionnement d'un puit canadien

Il s’agit d’un ou plusieurs  tuyaux enterrés dans le jardin par lesquels l’air rentrant dans la maison échange sa chaleur avec la terre. En été, l’air est donc rafraîchi. On peut concevoir une installation spécialement pour le rafraîchissement, on parlera alors plutôt de puits provençal. En hiver, l’air est préchauffé. On peut également concevoir une installation spécialement pour le confort d’hiver, on parlera alors plutôt de puits canadien.
Par rapport à la consommation électrique des  ventilateurs employés, les gains de chaleur ou de froid sont très importants. Si l’on comparait à la notion de COP employé pour la pompe à chaleur, on aurait des COP instantanés de 68.
Cependant, si l’habitat a suffisamment d’inertie, il n’est pas soumis à la surchauffe, le cout d’installation ne se justifie pas toujours.
Ce n’est pas un système de chauffage sauf dans le cas d’une maison passive. Sinon, c’est un appoint.


110 chemin de Saint Pierre Tél: 04 75 36 57 76 RCS Aubenas 491 786 927
07200 Aubenas Fax: 09 81 38 79 67 code APE 4322B
Site optimisé pour Get Firefox - Concu et réalisé par William Morel, François Rouable - 2008          Administration !